alpha canis majoris

quand le poème voyage à travers l’univers du plus loin que l’on puisse imaginer c’est de là que je vous parlerai de vivre de respirer dans le rythme du monde plus grand que nous c’est ici que je vis désormais c’est d’ici que je vous parle oui chaque soir