questions

que reste-t-il de la lumière
une fois qu’elle est entrée en nous?
que reste-t-il du soleil de la parole
une fois qu’on a trop parlé?

je demande
que reste-t-il de soi
une fois qu’on a vu l’autre?

Commentaires (9)

  1. Francois Perras a écrit:

    Il reste le souvenir
    une pierre sur laquelle poser la suivante
    échafauder un édifice sans plan
    Il reste un vide à combler
    une ombre furtive qui ne peut s’effacer
    un écho se répétant sans fin
    Il ne reste qu’à regarder devant
    ou s’effacer

    lundi, 10 avril 2006 à 13:13 #
  2. tony tremblay a écrit:

    regarder devant… c’est, je crois bien, l’unique choix…

    maître perras, c’est un plaisir de vous retrouver ici…

    lundi, 10 avril 2006 à 14:39 #
  3. Francois Perras a écrit:

    Tout le plaisir est pour moi, sans partage.

    Je n’étais jamais très loin.
    Je suis en train de fermer une longue parenthèse.
    STP, invite-moi au lancement de ton prochain recueil.
    Merci à l’avance.
    F

    lundi, 10 avril 2006 à 16:01 #
  4. Pat B a écrit:

    Il reste le bill de Hydro à payer?

    Iiiinnn. Mauvaise réponse.  😉

    lundi, 10 avril 2006 à 19:44 #
  5. tony tremblay a écrit:

    François: le lancement de mon livre, c’était le 5 avril!!!

    Pat B: mon vieux Pat, ce qui est merveilleux des fois, c’est que tes commentaires sont parfois tellement limpides, c’est d’une clarté incroyable… 😉

    lundi, 10 avril 2006 à 22:03 #
  6. Francois Perras a écrit:

    à « Vous m’en lirez tant », tu disais que le recueil sortait des presse le 26 avril…
    Aïe, t’as déjà besoin d’une relationniste ?

    lundi, 10 avril 2006 à 22:32 #
  7. tony tremblay a écrit:

    je faisais erreur à ce moment là: mon livre sort des presses le 13 avril, il sera en librarie le 26 avril, et le lancement collectif de l’Hexagone a eu lieu le 5 avril…

    comme dit l’autre: «que voulez-vous?»…

    je suis donc allé au lancement de mon livre, sans mon livre…
    eh misère…

    lundi, 10 avril 2006 à 22:58 #
  8. Pat B a écrit:

    Une soirée « relax » côté dédicaces quoi… C’est fou.

    mardi, 11 avril 2006 à 00:08 #
  9. kalima a écrit:

    des traces de brûlures

    mercredi, 12 avril 2006 à 10:18 #