un cadavre

Ceux qui parlent de révolution et de lutte de classes sans se reférer explicitement à la vie quotidienne, sans comprendre ce qu’il y a de subversif dans l’amour et de positif dans le refus des contraintes, ceux-là ont dans la bouche un cadavre.

Raoul VANEIGEM, Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations (1967)

Commentaire (1)

  1. Hémorra a écrit:

    Ah! C’est donc pour ça qu’autant de gens puent de la yeule?

    mardi, 2 mai 2006 à 10:04 #