aux armes…

malgré le soleil le bleu du ciel
l’irrésistible recours au sourire levant
toutes les pièces détachées retrouvées
à nouveau perdues
l’horizon s’engrise

cette noirceur tombe
la lutte commence

Commentaires (3)

  1. Nancy a écrit:

    ..et s’enlise l’avenir.

    Bonne nuit à toi le petit poète.

    mardi, 9 mai 2006 à 22:55 #
  2. Ils l’on reçu, cette fois.

    PKP, j’arrive pour t’engraisser un peu plus, mon cochon
    Quand tu seras bien dodu, on t’insérera un melon
    De la soupe créole piquante nous mijoterons avec ton colon
    Non sans l’avoir désinfecté avec un cocktail Molotov en guise de savon
    Le postérieur éclaté sur la ville suite à cette explosion
    De joie les concitoyens danserons et chanterons à l’unisson
    Retournés lire, nous cesserons l’hypnose de tes émissions
    Dors bien, mon p’tit roi de la câblo-distribution
    Ron-ron-ron-ron-ron

    La comptine de Ravachol

    Bonne journée, mon GRAND poète !

    jeudi, 11 mai 2006 à 09:31 #
  3. Je est un autre a écrit:

    Toutes les pièces détachées retrouvées … n’est-ce pas la fonction du poète … pour qu’il les donne à voir à tous ceux qui volent en éclats … Sens premier du symbole qui relie les âmes dans un voeux de bonheur …

    vendredi, 12 mai 2006 à 16:33 #