jeu

je n’excuserai pas mes absences
ni mes invisibilités pathologiques
ou mes éruptions d’articles
j’ai trop à faire
en deça des inconsciences
pour ne pas me gêner
à m’habiter
un peu et asseoir
ce que je serai
demain

vivre

des électrons
qui ensablent mon
verbe

à l’instar de l’écriture
bloguer n’est pas jouer

Commentaires (2)

  1. Tristan Rêveur a écrit:

    « à l’instar de l’écriture
    bloguer n’est pas jouer »

    Alors qu’est-ce que c’est?

    mardi, 2 octobre 2007 à 12:28 #
  2. tony tremblay a écrit:

    de prime abord, cette question m’apparaît plus près de l’insolence qu’autre chose…

    …enfin… ma réponse ne vaut que pour moi.

    et s’il devait y en avoir une: c’est quelque chose d’autre, du ressort du risque, de la mise en danger, qui vient avec l’acceptation de la poésie et de l’écriture dans ses implications ultimes.

    mardi, 2 octobre 2007 à 14:47 #