les joies de l’informatique… (2 jours embarré dehors – intermède geek)

expérience traumatisante…

c’est fou comment une simple mise à jour de la plateforme WordPress (de 2.3.1 à 2.3.3… juste un petit chiffre différent!) a pu me créer d’angoisses dans les deux derniers jours.

lundi après-midi, pas de problème, je décide d’enfin effectuer la mise à jour de la plateforme, mise à jour au demeurant dûe depuis quelques temps. tout se passe sans anicroche, jusqu’à temps que survienne l’opération de francisation de la patente (opération simple et maintes fois répétée depuis deux ans). c’est alors que je suis littéralement embarré hors de mon blogue!!!

l’animal numérique me dit que mon fureteur ne reconnaît pas les cookies et qu’il ne peut, en conséquence, me laisser entrer! eille, chose, c’est moi le boss ici, tu peux pas me laisser dehors!

vaines recherches de solution sur plusieurs forums qui me poussent à faire toutes sortes de choses presque indécentes, et qui me semble, me poussent encore plus loin dans la mouise numérique.

je me voyais déjà, devoir reprendre tout à zéro, effacer les archives de ce vénérable site, et recommencer une installation neuve en maudissant le ciel d’un poing déjà rendu rachitique par toutes ces heures de recherches de solutions toutes plus infructueuses les unes que les autres.

mais heureusement, et bien entendu, j’avais des backups. je viens juste de l’apprendre et c’est pourquoi je peux vous écrire maintenant: tout ce problème n’avait en fait rien à voir avec les cookies. juste quelques espaces blancs dans le fichier de configuration principal de WP. câlisse.

je me sentais vraiment con: mais je n’ai eu qu’à sortir mes muscles FTP, et à écraser ce vilain nouveau fichier de config de la version 2.3.3 par celui qui avait fait ses preuves, j’ai nommé l’incroyable fichier de config de la précédente version 2.3.1 qui lui, n’a pas les dits espaces non-désirés.

alors, c’est fou, une chose si simple qui semblait si compliquée…

et me revoilà un homme heureux.

c’est beau la vie, tout de même…

Commentaires (2)

  1. Marc Jutras a écrit:

    Salut Tony!

    Comme je te comprends! De mon côté, n’ayant pas MySQL avec mon hébergement, j’utilise FlatPress. C’est une plateforme qui ressemble à WordPress mais qui fonctionne avec des fichiers textes. C’est le projet d’un programmeur italien.

    Le gars est en train de nous sortir une version alpha de la prochaine génération de FlatPress. On joue au cobayes… et on court dans la petite roue! Au moins, ça semble mener quelque part. lol

    Sans blague, la plateforme est bonne mais les mises à jour son rock n’ roll un petit peu. J,ai toujours l’impression que je vais tout perdre! Mais les backups sont solides et facile à remettre en place grâce au FTP. Vive le FTP!

    Je comprends donc très très bien ce que tu ressens présentement.

    Ma plus grosse angoisse ces jours-ci vient de mes stats. À n’y rien comprendre! Je ne sais absolument pas pourquoi mais je suis rendu avec une moyenne de plus de 500 visiteurs par jours ce mois-ci (plus de 1200 par jour pour la dernière semaine). Je regarde mes stats et je me sens un peu comme le type qui reçoit des photos de son nain de jardin parti en voyage… Anyway!

    Bon courage!

    mercredi, 26 mars 2008 à 23:43 #
  2. tony tremblay a écrit:

    salut Marc!
    ça fait un bout!

    …et geek un jour, geek toujours! (on dirait qu’on parle de chars! 🙂 )

    Je dois avouer que c’est la première fois qu’une version de WordPress semble aussi bâclée. Plein de petites choses fonctionnent mal et sont source d’irritants (comme par exemple le petit http:// qui est venu se placer automatiquement devant le FTP de ton commentaire, en haut, ici).

    Dans les jours qui s’en viennent, une toute nouvelle mouture, une mise à jour majeure, la version officielle 2.5 devrait arriver sur les comptoirs… ça peut expliquer cette 2.3.3 un peu brouillonne.

    jeudi, 27 mars 2008 à 01:47 #