l’affamé et sa femme

il est absolument révoltant d’assister au sinistre jeu auquel se livrent les élites économiques un peu partout sur la planète, dans ce que nous appellerons bientôt la guerre de la faim, quand on l’aura porté au bout de sa cynique logique, à moins qu’on se réveille avant.

quand on a des élites aussi éclairées qui veulent utiliser le maïs pour faire rouler les voitures, qui vendent des semences brevetées, sans vie, et soumises au droit d’auteur, qui contrôlent et tuent la vie avec l’agriculture industrielle, et qui spéculent sur la valeur des aliments de base, on est en droit de constater que des gens haut placés sans scrupules, qui nient l’existence collective, qui ont avantage et intérêt à ce que le chaos embrase les masses, se sont arrogés des privilèges qui appartiennent à la collectivité, qui nous appartiennent à nous tous, et il faut que ça cesse.

on nous dira ensuite, par la voix d’organes de presse tout aussi éclairés que les dites élites, que le système fonctionne

Peuple!
voit! lit! regarde! observe! agit vite!

il faudra bien faire cesser ces crimes

lire l’article sur l’organe Cyberpresse

l’article en PDF (en cas d’effacement en ligne spontané…)

une vision de cette histoire selon Worker’s World