Commentaires (14)

  1. swan_pr a écrit:

    parce que parfois, c’est la seule façon possible d’écrire.

    mardi, 22 juin 2010 à 23:54 #
  2. Tony Tremblay a écrit:

    vraiment?

    mercredi, 23 juin 2010 à 00:08 #
  3. Seb A. a écrit:

    Pourquoi pas?

    Ensuite, parce que faut que ça sorte.

    Parce que avant tout, la poésie c’est la liberté qui s’exprime. De toute les façons possible. C’est prendre acte et place ici et maintenant.

    Finalement, juste parce que c’est beau. Et ça, on a en jamais trop.

    mercredi, 23 juin 2010 à 08:17 #
  4. McComber a écrit:

    Pour endiguer le désert

    mercredi, 23 juin 2010 à 09:59 #
  5. Tony Tremblay a écrit:

    «Endiguer le désert»… Je l’aime celle-là. Ça me donne le goût d’écrire… Merci Éric.

    mercredi, 23 juin 2010 à 11:45 #
  6. swan_pr a écrit:

    pourquoi peindre, pourquoi sculpter, pourquoi créer une mélodie? encore, pour moi, la même réponse. vraiment. parce que parfois c’est la seule façon possible de dire. ce n’est pas moi qui choisit le language, ni la langue d’ailleurs. pourquoi parfois mes mots sortent-ils autrement qu’en français, autrement qu’en phrases? ouais, vraiment. enfin, je n’avais jamais réfléchi à cela avant maintenant. alors merci de m’avoir permis de le faire!

    dimanche, 27 juin 2010 à 20:19 #
  7. Nancy Bourdages a écrit:

    Si toi tu te poses la question.
    j’pense qu’on est dans marde jusqu’au cou.

    mercredi, 30 juin 2010 à 01:44 #
  8. Tony Tremblay a écrit:

    sans vouloir jouer au pessimiste, je pense que même sans cette question, on est déjà «dans marde»…

    😐

    mercredi, 30 juin 2010 à 10:45 #
  9. JF Belleau a écrit:

    Bon bon bon d’la « marde » y en aura toujours, tandis que la poésie qui nous permet de l’oublier c’est beaucoup plus rare et fragile. Continue donc à faire le pari de la beauté…..

    vendredi, 2 juillet 2010 à 14:25 #
  10. Tony Tremblay a écrit:

    ne dérivons pas ici. je ne fais que poser une question claire.

    de plus, j’aurais tendance à croire que la poésie ne fait pas que faire oublier ce qui ne va pas dans notre monde.

    au contraire, la poésie, le poème sont au coeur de la lutte, car le poème EST résistance.

    elle doit contribuer par son mouvement même au mouvement perpétuel et universel. elle a forcément une influence, physique même, comme tout geste artistique, tout geste, toute pensée.

    et la beauté dans tout ça? oui, bien sûr…

    mais au-delà de la beauté, je préfère encore l’action, ou encore mieux: le mouvement.

    ah ben cibole.
    encore une fois, toutte est dedans toutte.
    ça parle au diable,

    😉

    vendredi, 2 juillet 2010 à 21:06 #
  11. manouche a écrit:

    tu as demandé la franchise, alors…
    je pense que les « vrais » poètes c’est-a -dire ceux qui ont la nécessité vitale de s’exprimer ainsi ne se posent pas la question; le pourquoi c’est déjà une hésitation…

    samedi, 3 juillet 2010 à 09:07 #
  12. Tony Tremblay a écrit:

    hein?
    de quoi tu parles mon grand?

    …et c’est j’imagine que c’est toi le vrai poète?

    mon commentaire précédent était, il me semble, assez clair: ce n’est qu’une question directe que je pose. Si vous y lisez quoi que ce soit d’autre qui n’y est pas,si vous interprétez cette question comme n’importe quoi d’autre que ce qu’elle est, vous êtes à côté de la plaque, vous l’avez pas du tout, vrai poète ou pas.

    …vrai poète… pfff… 😀

    samedi, 3 juillet 2010 à 12:34 #
  13. dansLEmonde a écrit:

    parce qu’on est dans la « marde », ca m’a inspiré ceci:

    p uep no’l euq ecrap
    pa ep no’l euq ecrap
    par p no’l euq ecrap
    parc no’l euq ecrap
    parce o’l euq ecrap
    parce q ‘l euq ecrap
    parce qu l euq ecrap
    parce que euq ecrap
    parce que l uq ecrap
    parce que l’ q ecrap
    parce que l’on ecrap
    parce que l’on p crap
    parce que l’on pe rap
    parce que l’on peu a
    parce que l’on peut ?

    lundi, 9 août 2010 à 21:07 #
  14. Nora Gune a écrit:

    Tout à fait d’accord avec ceci:

    « parce que parfois, c’est la seule façon possible d’écrire. »

    Oui.

    Merci Swan Pr, les mots ne me venaient pas.

    vendredi, 22 octobre 2010 à 07:39 #