le courant ne passe pas

ciel terre
vibrants
ne raisonnent pas
l’idiot asservi
l’obscurité
sa condition

Commentaire (1)

  1. lyna a écrit:

    rencontres d’ascenceur
    valeur au nombre d’étages?
    ou au moment intense de reconnaissance
    qui ne fait qu’une seconde
    mais qui vaut une infinité d’autres?
    va savoir…

    mercredi, 3 novembre 2010 à 06:16 #