la dislocation sociale par les facultés hypnotiques de la télévision

cette lumière qui s’échappe
des corps    brûlante le long
de l’écran      les objets
cette lumière qui sourd
de l’oeil         sourire
cette lumière que
personne ne voit plus

ils ont bien implanté
le programme