sans bon sens

Je ne reconnais plus
le monde comme il a changé
les mots ne concordent
plus aucune vie
ne résonne maintenant
de la bonne vibration
jeune femme courte de vue
tu ne m’auras
pas appris le verbe aimer
si tu prétends tout
savoir du rien
que tu sembles connaître
il n’y a pas longtemps encore
j’ai perdu mes repères d’homme
ce qui me faisait en mon coeur
me définissait en toute logique
dans l’histoire de mon territoire intime
j’ai perdu ce que j’étais
en devenir depuis toujours
quand j’ai accepté de croire en toi
pour m’y perdre comme ce que tu cherches

mais malgré tout
en dépit du rien
de la peur
de la mort
et de nous
comme si
je te rêvais encore
je t’aime
sans bon sens
sans bon sens
sans bon sens

Commentaires (4)

  1. Le monde a pas changé. Pas toi, en toué cas.

    Bon, OK, t’es pas du monde.

    Pis si y a de quoi, t’écris encore mieux qu’autrefois.

    Mais à part de ça, tout est pareil!

    vendredi, 26 juillet 2013 à 06:20 #
  2. Tony Tremblay a écrit:

    Merci mon vieux.

    Je suis content de savoir que tu passes encore par ici…

    vendredi, 26 juillet 2013 à 13:22 #
  3. Always did, always will.

    Told you: tout est pareil. Only better.

    vendredi, 26 juillet 2013 à 19:22 #
  4. Nancy Bourdages a écrit:

    Tu es le seul poète qui me laisse sans mot.

    samedi, 31 août 2013 à 06:55 #