Archives par catégorie: culture

Les voisins (pensent-ils parfois à moi ?…)

toujours
les voisins du bloc de 2 et demi
crient dans la ruelle
tous
la mère le père le fils le plus vieux
celui qui se bat avec le père
à six heures du matin pour cinq piastres
ou parce qu’il a vidé le frigidaire bu toute la bière
hurlent autant les enfants qui jouent sur à peine 50 mètres
de long dans la ruelle juste sous […]

canard laquais

nous entrons dans l’obscurité
avec la candeur des condamnés
la légèreté de la proie qui s’offre
en ce monde asphyxié
respirer ne sera possible
qu’une fois totalement subjugués
absolument assujettis
parfaitement redéfinis
laquais de métaphore
à manger en accompagnement.

the future

« Give me crack and anal sex
Take the only tree that’s left
and stuff it up the hole in your culture
Give me back the Berlin wall
give me Stalin and Saint Paul
I’ve seen the future brother:
It is murder.

Things are going to slide in all directions
Won’t be nothing
Nothing you can measure anymore
The blizzard of the world has crossed the […]

images de monstres 2

invisible
voix tremblante
tu exacerbes
ta disparition
tu n’es
plus qu’une ombre
si d’aventure
l’affrontement te fait peur
tu tomberas
***
de vous
nous exigeons une
absolue absorption
un doux flétrissement
cathode reliée
à la moëlle épinière
pour inoculer le poison

images de monstres 1

je suis la matière la lumière
l’immanente vérité planante
au dessus d’âmes lampes naufragères
je suis la misère et le triste
entre la joie et la mort
craignez mon regard
je suis toutes vos croyances
vos renoncements
tous ces soleils ratés
pendant l’enfance des yeux
je pleure l’argument
la rugueuse nécessité
l’amour et ces mains qui courent
les corps s’effritent sous leurs doigts
je suis le dernier le premier
colonisateur de […]

Ces derniers temps j’ai peur du jour qui se lève…

taxidermie

Les taxidermistes du vide ne conduiront plus notre destin.
– Gilbert Langevin

jusqu’à ce que les os se dissolvent

la cigarette sent le steak au poivre noir
le fond de whisky goûte l’eau de javel
dehors il pleut des lampadaires mal lunés
et je n’ai rien d’autre envie de faire
que de chialer
jusqu’à ce que les os se dissolvent
et qu’on change de poste
– José Acquelin
extrait de Tout va rien, Éditions de l’Hexagone, 1987, p.62

La paix

Dans les situations extrêmes,
l’univers entier devient notre ennemi.
Dans des moments aussi graves,
l’unité de l’esprit et de la technique
est essentielle.
ne laissez pas votre coeur chavirer.
À l’instant
Où le guerrier
Affronte un ennemi,
Toutes les choses
Deviennent claires.
Même défié
Par un seul adversaire,
Restez en garde,
car toujours vous êtes encerclé
Par une horde d’ennemis.
L’Art de la Paix,
c’est de remplir ce qui est vide.
– Morihei […]

ça presse

Je suis fatigué. J’en ai ras le ponpon. J’en ai marre.
Comment en sommes-nous arrivés à un tel de dégré de déroute?  Comment des êtres supposément sensés ont pu, sans être gravement détachés d’eux-mêmes et de ce qui les lie à la terre, donner leur accord à une telle perte de contrôle, une telle déshumanisation, une […]