Archives par catégorie: l’air du temps

Les voisins (pensent-ils parfois à moi ?…)

toujours
les voisins du bloc de 2 et demi
crient dans la ruelle
tous
la mère le père le fils le plus vieux
celui qui se bat avec le père
à six heures du matin pour cinq piastres
ou parce qu’il a vidé le frigidaire bu toute la bière
hurlent autant les enfants qui jouent sur à peine 50 mètres
de long dans la ruelle juste sous […]

canard laquais

nous entrons dans l’obscurité
avec la candeur des condamnés
la légèreté de la proie qui s’offre
en ce monde asphyxié
respirer ne sera possible
qu’une fois totalement subjugués
absolument assujettis
parfaitement redéfinis
laquais de métaphore
à manger en accompagnement.

the future

« Give me crack and anal sex
Take the only tree that’s left
and stuff it up the hole in your culture
Give me back the Berlin wall
give me Stalin and Saint Paul
I’ve seen the future brother:
It is murder.

Things are going to slide in all directions
Won’t be nothing
Nothing you can measure anymore
The blizzard of the world has crossed the […]

images de monstres 2

invisible
voix tremblante
tu exacerbes
ta disparition
tu n’es
plus qu’une ombre
si d’aventure
l’affrontement te fait peur
tu tomberas
***
de vous
nous exigeons une
absolue absorption
un doux flétrissement
cathode reliée
à la moëlle épinière
pour inoculer le poison

images de monstres 1

je suis la matière la lumière
l’immanente vérité planante
au dessus d’âmes lampes naufragères
je suis la misère et le triste
entre la joie et la mort
craignez mon regard
je suis toutes vos croyances
vos renoncements
tous ces soleils ratés
pendant l’enfance des yeux
je pleure l’argument
la rugueuse nécessité
l’amour et ces mains qui courent
les corps s’effritent sous leurs doigts
je suis le dernier le premier
colonisateur de […]

taxidermie

Les taxidermistes du vide ne conduiront plus notre destin.
– Gilbert Langevin

ça presse

Je suis fatigué. J’en ai ras le ponpon. J’en ai marre.
Comment en sommes-nous arrivés à un tel de dégré de déroute?  Comment des êtres supposément sensés ont pu, sans être gravement détachés d’eux-mêmes et de ce qui les lie à la terre, donner leur accord à une telle perte de contrôle, une telle déshumanisation, une […]

nos sens emmurés dans de sordides images de monstres

les éternels retours les saisons dans ta bouche tous les printemps qui te sortent des pores tant de douleur dans le monde la peur du poème dans le siècle qui n’en finit plus de mourir de se mirer dans son miroir psychosé
jusqu’où devra-t-on tolérer la brutalité de nos sens emmurés dans de sordides images de […]

South of the border

Oliver Stone (2009)
(Vídeo)

la dislocation sociale par les facultés hypnotiques de la télévision

cette lumière qui s’échappe
des corps    brûlante le long
de l’écran      les objets
cette lumière qui sourd
de l’oeil         sourire
cette lumière que
personne ne voit plus
ils ont bien implanté
le programme