Archives par catégorie: lectures

taxidermie

Les taxidermistes du vide ne conduiront plus notre destin.
– Gilbert Langevin

jusqu’à ce que les os se dissolvent

la cigarette sent le steak au poivre noir
le fond de whisky goûte l’eau de javel
dehors il pleut des lampadaires mal lunés
et je n’ai rien d’autre envie de faire
que de chialer
jusqu’à ce que les os se dissolvent
et qu’on change de poste
– José Acquelin
extrait de Tout va rien, Éditions de l’Hexagone, 1987, p.62

dans une ruelle…

Je n’ai rien à voir avec ce que j’écris, le général n’est pas universel, je ne suis pas le rockeur que je n’ai jamais été, j’ai volé au Canada ce que le Canada m’a volé. Je tais ce que je sais car il existe au moins quelque part un cocu qui rêve de m’abattre dans […]

Les visages de la solidarité : Hommage à Michel Chartrand

Alors que débutait aujourd’hui à Montréal le Congrès de la Confédération des syndicats nationaux, et je me suis pris à chercher et revisionner des bouts de films sur Michel Chartrand (1916-2010), pour ré-entendre sa voix singulière, fière, bienveillante, souriante, intelligemment rebelle et éloquente. Je suis tombé sur cet hommage présenté par le Conseil central Montréal […]

Le Cabaret de la Pègre

L’état policier frappe toujours fort…

…et surtout lorsqu’on est de dos, sans défense et qu’on ne peut pas riposter.
Je suis dégoûté.
Cela fera un autre bel exemple pour tous ceux qui seraient tentés de protester contre l’actuelle corruption galopante, contre ces pontes qui se partagent le monde entre eux, qui prévoient nous envoyer à l’abattoir (économique, social, politique, avant de nous […]

si Amir le dit…

… alors que justement nous en discutions l’autre soir, Monsieur Tremblay et moi, pour somme toute en arriver aux mêmes conclusions…
Chapeau bas, Monsieur le député de Mercier.

Le Canada doit nationaliser l’industrie pétrolière, selon le professeur Lauzon

MONTREAL – Le Canada doit suivre l’exemple du Venezuela et de la Norvège et nationaliser l’industrie pétrolière: c’est ce que répète le professeur Léo-Paul Lauzon, qui y voit une façon de combattre ce qui a, d’après lui, tout d’un monopole.
Lire la suite de l’article sur Corus nouvelles

one for the money, two for the show

Pour excuser une séance de lecture:
Il y a littérature quand ce qui est pensé est, simultanément, vu et entendu. Elle s’écrit avec l’oeil et l’oreille. Mais la littérature doit être lue, pour que ses élements se lient. Elle reste entre les mains du lecteur seulement (et de celui, seulement, qui est un lecteur). Il pense, […]

axiome infernal (attentats en septembre)

L’être est toujours
le contraire de ses données.
Ou la conflagration qui les détruit.
–Roberto Juarroz